Quel a été votre pire rencart ?

“Des flageolets et des glaires noirs”

Avec mon second amoureux, nous étions jeunes et un peu foufous. Première Saint Valentin en couple, il a la maison de ses parents pour lui, ça semble parfait. Moi la St Valentin, ça ne m’a jamais défrisée mais lui apparemment ça lui parlait.

Comme c’était important pour lui, j’ai fait l’effort de m’habiller mignonne. De son côté, lui aussi. Il m’a offert une boite de chocolat en forme de cœur rouge, c’était kitsch, c’était irrésistible. De mon côté je lui offre un livre, moins kitsch. Désolée chéri, cérébrale oblige. Et puis il m’annonce qu’il va me préparer un repas. Allons dans la cuisine, porte d’entrée vers les cieux de tout couple qui se respecte.

Et je le vois ouvrir une boite de cassoulet.

Oui. Pour une Saint Valentin qu’il voulait romantique. Ca ne l’a pas choqué. Tout était normal. Et là mon cerveau disjoncte.

“Oh chéri, un concours de pets sous la couette pour la St Valentin mais c’est parfait. C’est original !

— Ah… oui désolé, c’est ce que mes parents avaient prévu pour moi cette semaine et…
— Non mais c’est très bien. Aucun problème. C’est juste le concours de pets, pour le coup c’est un peu inattendu.”

Je me garde de lui souligner qu’il était tout-à-fait capable d’aller par lui-même faire des courses. Penser aux chocolats mais ne pas tilter pour le repas. Bon. Allé. Ca me manquait l’humour potache sous les draps, admettons.

Nous passons à table. Je suis moyen dans l’ambiance romantique je vous avoue. Il tente d’allumer une bougie, mais c’est une bougie parfumée, alors il l’éteint. Ce serait bête de se priver du fumet du summum de la gastronomie dans nos assiettes. “Ce n’est pas grave mon chéri, on aura qu’à s’en servir après manger, ça nous sera utile !”

Que manque t’il au tableau ? Un pote, bien sûr. Qui débarque. Pas perturbé, le gus s’assoit à table entre nous deux. Silence gênant. Pour briser la glace et entamer la conversation, il nous dit :

“Et bah moi, ça fait trois jours que je crache des glaires noires.”

MA-GNI-FIQUE.
Nous avons donc une Serely au comble de l’hilarité, un pote qui ne comprend pas trop ce qu’il se passe et un amoureux contrarié de voir sa soirée romantique totalement partie en vrille.

Fallait pas me servir du cassoulet en boite coco. C’est tout.

Article écrit à l’origine sur Quora.fr

Laisser un commentaire