L’accompagnement sur mesure avec Marie-Anna Morand

J’initie cette nouvelle rubrique du blog « regard d’artiste » avec celle qui m’a inspirée cette même rubrique : Marie-Anna Morand.

Auteur du blog « Vivre le Surdon » je l’ai rencontrée à l’occasion d’un échange intellectuel autour de la psychologie, de la psychanalyse et des sciences de l’éducation… Des domaines dans lesquels elle est particulièrement calée et qui me fascinent. Son expertise et sa posture professionnelle étaient pertinentes et c’est tout naturellement que j’ai commencé à lui poser des questions à propos de ma douance ou de ma propre posture professionnelle en tant qu’artiste. Sa vision de l’humain, tournée vers la libération des blocages et de ce qui nous conditionne est aussi unique qu’enrichissante.

Ma douance, mes artivités et mon statut d’artiste

Vous avez probablement remarqué que mon site a déménagé plusieurs fois depuis l’année dernière. Vous avez aussi probablement vu que j’avais tendance à me lancer dans plein de choses assez différentes. J’ai aussi une véritable soif de connaissance qui me conduit dans des sentiers parfois fort éloignés de mon domaine d’expertise.

Tout m’intéresse, tout est possible, je veux tout essayer, tout le temps. A la base, j’ai aussi du mal à définir mes contours. Sauf que pour construire, il faut se concentrer suffisamment longtemps pour établir un plan d’ensemble et assembler les matériaux. Mon cerveau parfois trop rapide m’incitait à varier sans arrêt, et mon inconscient le tyrannisait, convaincu que j’avais une sorte de devoir de performances… Ajoutons à ça que mon métier, artiste, peut être parfois un peu compliqué à assumer. « Mais du coup, tu fais comment pour en vivre » est un des aspects problématiques, de même que d’oser prendre la parole de ma place d’artiste, experte et compétente dans ce que je sais faire.

Dans ces conditions, il est difficile de se choisir une posture d’artiste qui me soit parlante, authentique, dans laquelle je pourrais m’épanouir. Je cherchai ma place, en tant qu’artiste mais aussi en tant qu’individu membre d’une société… Et je ne savais pas trop comment faire.

Un accompagnement sur mesure par une praticienne des sciences de l’éducation

C’est alors que Marie-Anna Morand m’a proposée de bénéficier de son programme d’accompagnement individuel. Je n’ai pas une très bonne image du monde du coaching et pour mon grand plaisir, ce n’est pas ce que Marie-Anna fait. Sa pratique est centrée autour de la construction. La construction de soi, de sa place individuelle mais aussi en tant que de sa place professionnelle.

Les séances s’articulaient autour de mes questionnements. Il apparait au final qu’une question en entraine une autre, et que lorsqu’on tire sur une corde sensible, d’autres cordes suivent le mouvement. Nous avons pu aborder des questions comme la place en société et mon entourage, mes relations avec mon entourage aussi. Mon histoire familiale apparaissait en filigrane, jusqu’à révéler un nœud. La façon dont je concevais l’artiste et ma place en tant que professionnelle s’est alors révélée d’elle-même.

A l’aide de son expertise en sciences de l’éducation, elle m’a aidée à mettre le doigt sur tous ces blocages, à entamer un travail en profondeur sur mes difficultés et à amorcer la transformation nécessaire. Elle a mis en lumière les outils que j’avais déjà en ma possession afin de les utiliser de façon constructive et imaginative. Son accompagnement m’a centrée : je peux désormais m’affranchir des croyances que j’avais bâtie autour de l’image de l’artiste, afin d’assumer une posture qui me correspond et de pouvoir construire ma place.

La créativité est au centre de ma vie. Grâce à Marie-Anna, je sais que ma psyché est aussi une matière qui se travaille, se façonne, et devient un domaine où ma créativité peut s’exercer l aussi.

Rencontrer Marie-Anna :

Je vous encourage vivement à vous rendre sur son site : elle tient un blog où elle aborde les différents outils conceptuels qu’elle utilise dans ses accompagnements. Elle propose aussi 20 minutes d’accompagnement gratuit pour tester le process. Cliquez-sur l’image pour vous y rendre directement et faire un petit saut avec moniteur dans votre inconscient :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *